SAS Brienne Jardin

25 Rue d’Amiens

95110 SANNOIS

09 70 35 61 04

Heures d'ouverture

  • Lun - Ven 09h - 17h
  • Sam - Dim Fermé

Notre cause environnementale

BRIENNE JARDIN soutient Un toit pour les abeilles.

Un toit pour les abeilles s'engage dans la sauvegarde des abeilles grâce aux parrainages de tout ou partie d'une ruche. BRIENNE JARDIN parraine 22 ruches chez Nicolas et Francesco DESFORGES à THORIGNY sur MARNE (ILE DE FRANCE)

La population des abeilles est en alarmante diminution depuis plusieurs années, avec une disparition totale sur certaines zones. En France, plus de 30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année. Conséquence de ce "massacre", en 10 ans, 15 000 apiculteurs ont cessé leur activité.

Création de jardin Sannois

Le « Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles », est un phénomène qui se traduit par une disparition subite des abeilles dans les ruches, sans que l’on ne puisse retrouver de traces d’abeilles mortes ou vivantes à proximité.

Les pesticides en serait la principale cause affectant le système nerveux central mais c'est probablement une combinaison de facteurs (parasites, prédateurs, modification de leur habitat et rarification des ressources, dérèglement climatiques...) et de cocktails de pesticides.

L’abeille jouant un rôle clé en tant que pollinisatrice, ce syndrome est très préoccupant et lourd de conséquences pour tout notre éco-système tant sur un plan environnemental qu'économique. Sa disparition serait une véritable catastrophe pour la nature et l’être humain. On sait que 80 % des cultures dépendent de l'action des insectes pollinisateurs.

Aménagement paysager Argenteuil

Le parrainage permet de participer à la sauvegarde des abeilles et au développement des colonies.

C'est soutenir une apiculture locale, artisanale et durable. Aujourd'hui l'entretien des espaces verts évolue. Le développement durable fait partie de notre politique quotidienne de l'entretien de vos espaces verts !

- Ainsi nous limitons l'utilisation des outils et matériels trop bruyant et polluant en privilégiant l'électrique.

- La réutilisation des feuilles dans les massifs, la mise en place d'une gestion raisonnée des espaces verts... sont des aspects limitant les coûts de traitement des déchets et les déplacements.

Ceci dans une logique d'économie circulaire où le "déchet" devient une ressource essentielle ! - Nos équipes sont régulièrement formées aux nouvelles techniques de gestion des espaces verts. Nous avons souhaité poursuivre nos actions en matière de protection environnemental, en parrainant les ruches. L'abeille est donc devenue naturellement notre mascotte !

Création de jardin Sannois

Les ruches en images

L'apiculteur : Nicolas et Francesco DESFORGES

Nicolas et Francesco sont deux amis apiculteurs du Nord de la Seine et Marne. Ils ont décidé de travailler ensemble en exploitant chacun leurs ruches sur des ruchers partagés et en ayant investi dans du matériel commun pour la miellerie.Tous les deux pratiquent une apiculture sédentaire et respectueuse de l’abeille. Ils sont sensibilisés aux problèmes de la biodiversité. Leur cheptel est de 70 ruches environ.

Ils travaillent avec des ruches Dadant 10 cadres. Ils consacrent principalement leur activité à la production de miels. Ils font également de l'élevage de reines pour créer des essaims destinés pour le cheptel et à la vente. Le rucher de la Violette est installé dans une zone de bois et de culture. Les abeilles trouvent à proximité une nourriture saine et variée : aubépine, prunellier, acacia, tilleul, châtaignier, luzerne...

Création de jardin Sannois

La saison redémarre bientôt

Chers parrains, La saison apicole 2022 se prépare doucement. En Seine et Marne, elle démarre mi-mars si les températures permettent d’ouvrir les ruches pour faire le bilan à la sortie de l’hiver.

La reine a repris sa ponte et lors des journées de février aux températures clémentes, les abeilles rentrent du pollen. Les ruches ont encore des réserves qui devraient permettre de tenir jusqu’à la première miellée d’avril. Merci de votre soutien, à très bientôt. Francesco et Nicolas.

Lire la suite

Création de jardin Sannois

Que se passe-t-il ce mois-ci sur votre rucher?

Introduction
Cette année, le beau temps se fait attendre. Ces derniers jours, la météo a été un peu capricieuse et après quelques rayons de soleil, la pluie et le froid sont finalement réapparus. Dans certaines régions les abeilles, comme les hommes, se sont fait surprendre par quelques flocons de neiges tardifs.

Quoiqu’il en soit, les prévisions météos annoncent le retour prochain du soleil et nos petites butineuses vont pouvoir s’en donner à cœur joie ! Ce sont les rosacées fruitières qui ouvrent le bal des festivités printanières ! Les fleurs de pommiers, poiriers et autres pruniers s’ouvrent doucement, offrant aux abeilles un véritable festival de nectars et pollens en tout genre.

Création de jardin Sannois

Que se passe-t-il dans la ruche en avril ?

Si ce n’est pas encore tout à fait l’explosion dans la ruche, l’activité a bel et bien repris au sein de la colonie. La reine a repris la ponte depuis quelques jours déjà et la ruche se développe. Les nouvelles générations d’abeilles remplacent celles de l’hiver.

On les nomme d’ailleurs les « abeilles d’été » car elles naissent au printemps ou encore au cours de l’été et vont avoir une vie éphémère de 3 à 4 semaines maximum. C’est qu’elles sont finalement bien plus actives que leurs amies les « abeilles d’hiver » qui ont demeuré au sein de la ruche une partie de l’année.

D’ailleurs, on les distingue les unes des autres par leur morphologie différente. Les abeilles d’hiver sont en effet bien plus charnues et velues que celles d’été, puisqu’elles se sont adaptées à l’environnement hivernal. Le mois d’avril est une étape primordiale dans le développement de la ruche. En effet, c’est à cette période qu’est pondu le couvain qui donnera naissance aux butineuses pour la grande miellée du mois de juin.

D'ailleurs nous avons partagé sur notre blog un calendrier de plantation / floraison des mellifères préférées des abeilles. Alors à vos jardins et balcons ! Rendez-vous sur le lien ICI

Création de jardin Sannois

De son côté, l’apiculteur…

L’apiculteur doit être vigilant en avril et surveiller la colonie.
Lorsque quasiment tous les cadres sont occupés, il doit ajouter une hausse pour offrir davantage d’espace aux abeilles et ainsi éviter un essaimage. Il doit également faire attention aux parasites qui pourraient affaiblir la colonie, en effectuant des contrôles réguliers. 

Le risque numéro un à cette période de l’année c’est bien évidemment l’essaimage : un phénomène naturel de renouvellement des colonies. L’ancienne reine quitte la ruche avec une partie de la colonie (quelques milliers d’abeilles) pour laisser place à une nouvelle reine qui prendra sa succession dans la ruche. Souvent, on les retrouve dans les jardins, ou plus gênant, sur des rebords de portes ou fenêtres. Pas de panique, en cas d’essaimage chez vous, on vous explique quoi faire. Cliquez ICI pour accéder à notre DOSSIER ESSAIMAGE.

Création de jardin Sannois

Comment les abeilles naissent-elles ?

Parce qu’une image vaut mille mots, voici une vidéo, en accéléré, de la naissance d’une abeille, de la ponte de l’œuf jusqu’à l’éclosion.

Lien vers la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=f6mJ7e5YmnE

Création de jardin Sannois

Les bonnes nouvelles du mois

1 – Retour des trains de nuit

Saviez-vous que le train de nuit est le moyen de locomotion le moins polluant ? Car oui, le train émet 50 fois moins de CO2 que les voitures, 80 fois moins que les avions.

Le train de nuit, qui avait été suprimé en France a été relancé cette année, et le ministère du transport espère ouvrir une dizaine de nouvelles lignes d’ici 2030.

Bureau d'études espaces verts Sannois
Aménagement paysager Sannois

Déguster du miel français !
Sensibiliser autour de vous aux difficultés rencontrées par les abeilles
Parrainez ou offrez un parrainage de ruche !
Parrainez une ruche pour sauver les abeilles : https://www.untoitpourlesabeilles.fr/

2 – Evolution positive des comportements et prise de conscience

Si les dernières années que nous venons de vivre ont été particulièrement difficiles : Crise sanitaire avec la Covid, crise économique et même confits internationaux, une prise de conscience généralisée s’est opérée doucement. Un sondage de l’institut Elabe a mis en lumière le fait que les Français s’inquiètent et sont de plus en plus sensibles à la protection de leur environnement et à la préservation de la Planète. 76 % des personnes ayant répondu au sondage déclarent qu’il est important de revenir à un mode de vie plus simple et écologique.

Vous le savez probablement, 2022 a été déclarée année mondiale de l’abeille par l’Assemblée nationale. La volonté du gouvernement est de mettre l’accent sur le rôle essentiel joué par les abeilles et leur effondrement dramatique ces dernières années. L’année 2021 marque d’ailleurs un tournant puisqu’il s’agit de la pire année apicole jamais vécue auparavant en France. À peine 7000 tonnes de miel récoltés contre une moyenne nationale de 20 000 tonnes environ et une consommation de 40 000 tonnes annuelle. C’est ainsi que l’année mondiale est confortée par une journée mondiale de l’abeille le 20 mai prochain. L’occasion d’agir sur 3 axes :

Pour plus d’informations sur nos prestations